A comme Aventure

Publié le

Je commence aujourd'hui à écrire sur ce blog, après bien des hésitations, je me lance.

N'étant pas une pro de l'informatique, un peu réticente à utiliser cet outil, (j'ai 62 ans), je suis bien obligée de m'y mettre pour rester connectée au monde qui m'entoure !

C'est pour moi une véritable aventure tout comme l'est l'aventure de ma généalogie qui alimentera ce blog tous les mois.

Pour mieux comprendre le quotidien mes ancêtres, je me suis plongée dans l'Histoire de France, la grande et la petite, de la Révolution à la Première Guerre Mondiale en passant par la Révolution, les Guerres Napoléoniennes et la Commune. Passionnant !!! et dire que je n'ai jamais aimé les cours d'Histoire....

Cette aventure a commencé en 1982 par une énigme à résoudre : ma mère cherchait à éclaircir le mystère qui entourait ses grands-parents paternels.

Mais reprenons l'histoire au début.

Mon grand-père Alphonse Agricol JARD est né à Beaune le 10 avril 1878, de Marie Michaud, 22 ans et Louis Claude Jard, 28 ans, Chapelier, mariés. Il a été élevé par son arrière-grand-mère Françoise Daligand dans la ferme de Montagrin à Toulon-sur-Arroux en Saône et Loire, en l'absence de ses parents.

Je n'avais encore jamais entamé de recherches généalogiques et je profitais des vacances d'été pour aller camper en famille dans cette belle région de Bourgogne.

Pendant que mon époux allait pêcher dans l'Arroux, je me rendis avec mes deux filles à la mairie de Toulon-sur-Arroux. Là, un employé très sympathique, passionné de généalogie, m'orienta dans mes recherches sur la famille Daligand.

Je découvris dans les registres d'état-civil que Françoise Daligand était née en 1805 à Charbonnat, fille de Jean Antoine Michon et Jeanne Fourier, elle épouse en 1825 Antoine Daligand, tonnelier et propriétaire.

Le couple s'installe à Toulon-sur-Arroux comme le prouve la naissance de 5 enfants dont 3 survivent.

En épluchant les tables décennales, je trouve que leur fille Jeanne Louise, née en 1829, épouse en 1848 un certain François Michaud, jardinier. Voilà qui me rapproche de la grand-mère fantôme.

De François Michaud et Jeanne Louise Daligand naissent, à Toulon, deux enfants : Françoise née et décédée en 1850 et Pierre né en 1851. Puis plus rien, plus de naissance, donc point de Marie, pas de mariage ni de décès. De toute évidence, la famille Michaud a quitté la commune.

Mais revenons à mon grand-père. Il vit donc chez son arrière-grand-mère qui malheureusement décède en 1895 à l'âge de 89 ans.

Alphonse a 17 ans.

La famille connaissant apparemment le lieu de résidence de sa mère, Alphonse est mis dans le train pour Paris....

Alphonse et sa fille devant la ferme de Montagrin en 1929

Alphonse et sa fille devant la ferme de Montagrin en 1929

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colette 30/04/2014 19:09

Mais c'est aussi captivant que l'Aiguille creuse ! je blague mais c'est super ! continue, on attend la suite ! biz

Marine Pommereau 13/04/2014 17:17

Bonjour ! Et bravo pour la création du blog ! Une très belle aventure qui démarre !
Au plaisir de vous lire
Marine

Roselyne 13/04/2014 18:35

merci. 4 "épisodes" sont déjà en ligne, j'espère que vous me suivrez jusqu'au bout de l'aventure....

Stéphanie B 01/04/2014 07:09

Un véritable travail de fourmi ! :)
Félicitations en tout cas. C'est une belle aventure qui réserve bien des surprises...
bisoussss

marie-hélène 31/03/2014 19:12

eh ben !! la classe...

Monique M 30/03/2014 16:29

Bravo Roselyne. Ce doit être passionnant de se plonger dans le passé pour y découvrir la vie de ses ancêtres. Et comme tout ce que tu fais, ce blog sera alimenté avec passion et précision!
Monique M.

maryse 30/03/2014 14:53

alors la.....
bravo++++
bisous