Ah, les archives....(5ème épisode)

Publié le

3 juillet 1877 : mariage de Marie Michaud et Louis Claude Jard au Creusot.

Que m'apprend cet acte de mariage ?

- Marie est née le 26 novembre 1856 à Montcenis, petit village de 1500 habitants, proche du Creusot , à peine à 30 km de Toulon-sur-Arroux.

- sa mère Jeanne Louise est décédée en 1870.

- elle habite avec son père 7 rue de l'église au Creusot.

- les témoins du mariage sont Claude Jard oncle du marié, né en 1823, bijoutier à Marseille et Pierre Michaud, frère de la mariée, né en 1851, marchand.

- Louis Claude Jard est né à Avignon le 27 août 1850, chapelier, exempté du service militaire. Le reste de l'état civil, je le sais déjà.

- un contrat de mariage a été établi chez Me Devoucoux, notaire au Creusot.

- le mari signe Louis Jard et la mariée Marie Michaud, d'une belle écriture.

Je suis certaine que ce contrat de mariage va m'apporter des renseignements intéressants sur le niveau social des familles, le montant de la dot, etc....

Je consulte le site de la chambre des notaires pour savoir qui a pris la succession de Me Devoucoux. Un coup de fil à l'étude nouvelle m'apprend que toutes les archives ont été versées aux Archives Départementales.

Heureusement, j'ai un merveilleux ami à Dijon qui se propose d'aller chercher sur place. Le voilà parti à Chalon sur Saône pour retrouver ce contrat de mariage. Il manque, dans les archives déposées par l'étude de Me Devoucoux, 10 ans de documents . Vous devinez la suite : celui que je cherche est dedans !

Je retéléphone à l'étude pour savoir si, dans leur cave ou leur grenier, il n'y aurait pas un vieux carton qui traine. Apparemment non. Je reste sur ma faim !

Connaissant maintenant le lieu de naissance de Marie, je recherche son acte de naissance.

Je vérifie d'abord dans les tables décennales : elle y est. Née le 26 novembre 1856.

Je consulte alors le registre de l'année 1856, septembre, octobre, novembre.....le registre s'arrète au 15 novembre, la dernière page est partie !

Mon ami dijonnais retourne aux archives car seul un registre sur les 2 exemplaires existants est numérisé.

Après avoir expliqué le problème, vérifié avec l'archiviste la véracité des faits, une photo de l'acte est faite. Enfin !

Il va me falloir maintenant essayer de retracer le parcours de la famille Michaud.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article