Jean-Baptiste Bogé (6ème épisode)

Publié le

Lundi 15 juin

Bravant la grève Sncf, me voilà arrivée devant ce magnifique château de Vincennes. A gauche, le bâtiment du service historique de la Défense.

Selon le rituel, on dépose ses affaires dans un casier pour y prendre le sac en plastique transparent, plus papiers et crayon.

Premier arrêt salle des catalogues : je présente ma carte de lecteur qui est scannée, puis le préposé en uniforme militaire surligne en vert mon nom sur une liste et me donne un carton : table 19.

J'entre dans la salle de lecture et me présente guichet de retrait : ma carte de lecteur est à nouveau scannée et mon nom est cette fois surligné en orange sur une nouvelle liste.Cinq minutes plus tard, le document m'est remis.

C'est un gros carton d'archive numéroté 6J166. Je m'installe table 19 et ouvre le carton assez poussiéreux.

Il est rempli de dossiers bleus nominatifs et numérotés. Je cherche le 11817. C'est le bon : Jean Baptiste Bogé.

Là se trouve quelques feuillets manuscrits : interrogatoire de l'inculpé, rapport de police, déposition des témoins, minute de la décision, mandat d'amener, procés d'arrestation et perquisition au domicile, jugement.

C'est assez émouvant de lire tout çà.

Sur la première feuille, il est écrit que JB Bogé a pris une part active à l'insurrection et qu'il a reçu une balle à la cuisse droite en combattant sur les barricades ; est joint un bulletin de l'Hôtel-Dieu où il a été transporté.

Puis son interrogatoire : il déclare qu'il habite 19 rue d'Alger, qu'il y est garçon boucher depuis 9 mois chez la citoyenne Leroy rue de Constantine et qu'il a été blessé le 23 juin.

"Je suis allé avec la compagnie dont je faisais partie à la barrière Poissonnière, en y arrivant, je suis entré dans un cabaret avec plusieurs camarades et j'ai perdu de vue la compagnie. Je suis retourné chez moi vers 7 heures du soir, je suis retourné à la barrière de la Porte Saint-Denis pensant y trouver ma compagnie, ne la voyant pas je suis entré dans Paris. On a tiré sur moi, j'ai été blessé à la cuisse droite."

Il atteste qu'il ne fait partie d'aucun club (syndicat).

Viennent ensuite les témoignages .

à suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marion 28/07/2015 21:07

ah c'est chouette d'avoir trouvé tout ça!