Des Landes aux Ardennes

Publié le

François Edouard Labau nait le 6 janvier 1865 à Saint-Paul-lès-Dax dans les Landes, à l’époque petit village de 2850 habitants à 2km de Dax.

C’est le fils de Joseph Labau, praticien*, 25 ans et de Louise Nogaro, 20 ans, son épouse.

De son enfance on ne connaît pas grand-chose. La famille vit à Saint-Paul-lès-Dax.

Ses parents sont de riches propriétaires fonciers, ils possèdent plusieurs fermes en Chalosse et des plantations de pins.

François Edouard a deux jeunes sœurs, Anna et Marie.

Il est élève à l’école communale puis au Collège de St Sever sur l’Adour où il passe en 1884 le Certificat d’Etudes de Grammaire (futur Baccalauréat) qui porte sur la langue française, langue latine, langue grecque, langue allemande, histoire romaine, géographie de la France, arithmétique, géométrie plane, géologie, botanique, dessin, conformément au Plan d’Etudes du 2 août 1880.

Il est élève pharmacien lorsqu’il s’engage pour 5 ans dans l’armée, le 15 mars 1886, à la suite de dissensions familiales.

Il est incorporé au 10è Régiment de Cuirassiers et admis à l’école de l’escadron à cheval le 1ier octobre 1886.

Il est noté sur son livret militaire qu’il « est particulièrement apte au service de la Cavalerie ». Il passe le brevet de Prévôt d’escrime le 26 juillet 1888 et devient brigadier prévôt d’arme le 18 septembre 1889.

Affecté au régiment de Cuirassiers en garnison à Vouziers dans les Ardennes, il a fière allure sur son cheval appelé Austerlitz !

Et c’est là qu’il séduit une douce jeune fille de 20 ans, Laure, vivant chez ses parents dans le petit village de Boult-aux-Bois.

* praticien : personne ayant des connaissances en droit sans en avoir le diplôme.

A suivre….

Des Landes aux Ardennes

Commenter cet article