Ré-écrivons l'histoire....

Publié le

La famille, très fière, a toujours fait passer Eugène Bogé pour un Communard. Intriguée de ne rien trouver sur sa participation à cet épisode de l'Histoire, j’avais entrepris de faire des recherches sur l’implication militaire d’Eugène.

Ne l’ayant pas trouvé dans les registres matricules de l’Aisne, j’avais effectué quelques recherches aux Archives de Paris, mais sans succès.

Entre temps, j’appris qu’en 1870 il n’habitait pas encore rue d’Aboukir mais 1 rue des Cascades, dans le quartier de Ménilmontant.

Mon ami Robert, plus futé que moi pour les recherches en archives, vient de trouver trace d’Eugène dans les registres matricules de Paris où il est noté qu’il avait été dispensé de tirage au sort à cause de sa petite taille : 1m42 !

Alors que devient l’histoire ?

Soit il s’est trouvé mêlé à une émeute par hasard, soit il est allé faire le malin sur une barricade et s’est réfugié dans cette passementerie quand ça commençait à chauffer !

Saura-t-on un jour le fin mot de l’histoire ?

(voir l’article : "Eugène Bogé au cœur de la semaine sanglante ".)

Commenter cet article